Bien que les tables relationnelles permettent de stocker plus efficacement l'information, les tables relationnelles avec le temps peuvent devenir populées d'enregistrement sans valeur, par exemple de la donnée de clients d'il y a plusieurs années. Maintenir cette information peut causer des ralentissements de certains processus comme la préparation de courriels avec de la personnalisation de tables relationnelles ou le calcul d'un groupe sur la donnée relationnelle. De plus, selon certaines régulations et meilleures pratiques, ces données inutiles devraient être supprimées périodiquement. Dans ce contexte, l'outil d'épuration de données relationnelles permet d'épurer les enregistrements que vous définissez comme étant inutiles. 

Chemin d'accèsContact > Configuration > Données relationnelles > Épuration

TABLE DES MATIÈRES

Spécifications

L'épuration de données relationnelles permet de configurer des tâches de suppression automatique à l'aide de clause pour identifier les enregistrements expirés. 

Le lancement de la tâche est déterminé automatiquement par la plateforme. La tâche sera considérée comme prête à lancer une semaine après la dernière exécution réussie. Ensuite, à chaque jour pendant les heures moins occupées, la plateforme traitera les tâches les plus urgentes. Il est possible que la tâche ne s'exécute pas exactement une semaine après la dernière exécution basée sur les horaires d'épuration de la plateforme, mais l'exécution sera repoussée jusqu'à ce que la plateforme puisse faire le traitement. 

Note: Les tâches sont limitées à une par table. 

Créer une tâche

Dans l'interface d'épuration, utilisez le bouton Créer afin de configurer une nouvelle tâche. Vous pouvez modifier une tâche existante en double cliquant ou cliquant le bouton d'édition qui apparaît sur la tâche.  

Choisir la table relationnelle

En cliquant sur Créer une fenêtre s'ouvrira afin de pouvoir choisir la table et donner un nom à la tâche d'épuration. L'étiquette devrait refléter les règles d'épuration pour la table relationnelles, par exemple si la tâche est pour des enregistrements créés il y a plus d'un an et n'est plus actif "Création plus d'un an et inactif". Ce genre de nomenclature facilitera la gestion des tâches et la validation du fonctionnement de celles-ci. 

Configurer les règles d'épuration 

Après avoir choisi la table, l'ajout de clauses s'affichera, configurez vos clauses selon ce guide : Outil de clause.

Lorsque les clauses sont configurées, utilisez le bouton Calculer afin de valider le nombre d'enregistrements ciblés. Si vous voulez consulter les enregistrements ciblés, vous pouvez utiliser la page de recherche dans une table relationnelle afin de recréer les clauses et consulter les enregistrements. 

Activer la tâche

Si vous êtes encore dans la création, faites Créer et continuer en bas à droite afin de faire apparaître le bouton d'activation. Lorsque vous êtes prêt à activer, utilisez le bouton Activer en haut à droite de la fenêtre. Assurez-vous de sauvegarder vos modifications avant de publier, les modifications non sauvegardées ne sont pas publiées et seront perdues.

Historique

Au bas de la page des épurations, vous trouverez l'historique des lancements des tâches d'épuration. Consultez ces résultats occasionnellement afin de valider que les tâches sont exécutées correctement et pour un nombre d'enregistrements convenables. Vous pouvez filtrer cette liste par table afin d'avoir l'historique d'épuration complète d'une table précise.