Certaines interfaces permettent de configurer des clauses pour cibler des contacts (ou enregistrements relationnels) spécifiques, par exemple le ciblage de déclenchements dans les campagnes ou les conditions d'affichage dans les courriels. Les outils Recherche et Groupes sont des versions modifiées de l'outil de ciblage et réutilise quelques concepts de cet article. Les clauses sont des conditions sur des données disponibles dans le contexte. Le contexte est très important à l'utilisation des clauses puisqu'il dicte l'information utilisable surtout pour les données relationnelles. Certains interfaces auront accès à faire des clauses pour choisir des contacts avec de la donnée provenant d'une table relationnelle, mais d'autre n'auront pas l'option. 

Contenus des clauses

Source (table)

Permets de choisir la table, si possible, par exemple dans les campagnes vous pouvez utiliser la donnée de la table contact ou des tables relationnelles, alors afin de préciser d'où prendre le champ, spécifiez la table. Dans les cas où il n'est pas possible d'utiliser de la donnée relationnelle pour les clauses, la table sera choisie par défaut et n'affichera pas la sélection de la source.

Champ 

Choisis le champ de la table à utiliser pour comparer à la valeur. Dans la plupart des cas, tous les champs de la table seront disponibles pour la clause, mais le format du champ choisi affectera les opérateurs et valeurs de comparaison disponibles.

Les quatre catégories de formats de données disponibles pour les contacts sont : texte, numérique, date et heure, et vrai/faux. Pour plus d'information sur les formats de données, consultez cet article.

Opérateurs

Les opérateurs permettent de faire des comparaisons mathématiques ou logiques entre la valeur du champ et la valeur de comparaison. Les opérateurs disponibles dépendent du format du champ sélectionné, par exemple un champ de format texte permettra des conditions textuelles comme "contient" ou "commence par", tandis qu'un nombre permettra des opérations mathématiques comme "plus petit que". 

Certains opérateurs sont communs à plusieurs formats de champs par exemple "n'est pas vide" permet de choisir seulement les enregistrements avec une valeur ou "parmi" permet de fournir une liste de valeurs acceptées.

Valeurs de comparaison

La valeur de comparaison est la valeur utilisée pour déterminer si la valeur du champ choisie correspond à la condition. Pour les formats texte, numérique et vrai/faux, l'éditeur de clause permet de comparer seulement à une valeur fixe ou une valeur d'un champ dans la même table.  

Valeur fixe

Les valeurs fixes sont des valeurs déclarées directement dans l'éditeur de clause. La seule façon de modifier cette valeur est de retourner à l'éditeur de clause et changer la valeur. 

Champ

La comparaison à un champ permet de regarder relatif à un autre champ si la clause est valide. 

Un cas commun est pour comparer deux champs date, par exemple si la date de renouvellement est moins d'un mois après la dernière visite vous pourriez afficher un rappel dans les communications automatisées. Afin de cibler seulement les personnes engagées avec des rappels génériques de renouvellement.

Un autre cas d'utilisation de comparaison à un champ pourrait être pour cibler les contacts qui n'ont pas acheté deux produits complémentaires. Alors si vous avez un champ vrai/faux pour les deux produits, tous les contacts qui n'ont pas des valeurs égales dans les deux champs ont acheté un des deux, mais pas les deux.

Note: Les champs ne doivent pas forcément être de la même source.

Mélanger des et/ou

Les outils de ciblage permettent d'avoir plusieurs clauses et de mélanger les et/ou afin de raffiner le ciblage.  

Et permets d'ajouter des critères pour restreindre le ciblage. Par exemple, si vous voulez faire un ciblage pour la promotion d'un concert, vous pouvez cibler les contacts qui ont participé à un événement dans les 30 derniers jours et ont spécifié qu'ils préfèrent les concerts.

Ou permets d'agrandir le nombre d'enregistrements ciblés sur plusieurs champs. Si nous reprenons l'exemple, vous pouvez cibler les contacts qui ont participé à un événement dans les 30 derniers jours ou ont spécifié qu'ils préfèrent les concerts. 

Notez la différence entre les deux, un restreint à une partie des contacts qui ont participé tandis que l'autre étend à tout les contacts qui ont participé et ceux qui ont une préférence. 

Les ciblages permettent d'ajouter autant de clauses et sous-clauses que nécessaire.  

Note: Pour des conditions fixes sur le même champ, nous recommandons l'utilisation de l'opérateur "parmi" à place de clauses distinctes

Clauses sur les dates

Les clauses sur une date contiennent quelques spécificités puisqu'ils consistent d'un format plus complexe de donnée, permettent la comparaison aux dates et heures courantes au moment d'exécution et comprennent une gestion d'intervalles différents.

Partie de la date

Les données de format date et heure sont des données plus complexes puisqu'elles incluent plusieurs parties comme l'année, le mois, le jour, l'heure, etc. Donc selon l'utilisation, vous devez spécifier la ou les parties de la date à utiliser. Par exemple, si vous avez une date d'expiration, un avis d'expiration sera fait sur la date seulement(AAAA.MM.JJ). Par contre si vous n'avez pas la date d'expiration, mais c'est un renouvellement annuel et avez la date de début, vous pouvez faire des clauses sur le mois et le jour égal le mois et jour de début afin de simuler l'anniversaire. 

Date d'utilisation

Souvent pour les dates, la valeur de comparaison n'est pas un moment précis par exemple le 1er janvier 2022, mais un moment variable afin de ne pas avoir à constamment modifier la date. La date d'utilisation permet de spécifier la date égale au moment de l'exécution des clauses, l'équivalent d'un System.Now. Basée sur la partie choisie, la date d'utilisation retournera la même partie de la date actuelle. Alors si nous spécifions la date seulement et l'exécution se fait le 2022-04-03 à 10:30:00, la date d'utilisation retournera 2022-04-03. 

Ceci permet de ne pas avoir à modifier une valeur fixe chaque jour. Par exemple, dans le cas d'une campagne automatisée d'avis d'expiration, une date fixe retournera un ciblage similaire de jour en jour tandis que le ciblage devrait être seulement pour les contacts que la date d'expiration égale à aujourd'hui.

Date relative ou calculée

Bien que la date d'utilisation assure le ciblage la journée de l'exécution, il n'est pas rare que vous utilisiez une date avant ou après le jour de l'exécution. Par exemple, à place d'envoyer un avis seulement la journée de l'expiration, vous voulez probablement aviser quelques jours en avance afin de permettre au contact de renouveler. 

Les dates calculées permettent de spécifier combien de temps avant ou après la date d'utilisation vous voulez comparer à la date du champ. Par exemple, si l'expiration du contact est le 2022-04-03, une date calculée de 7 jours avant ciblera le contact le 2022-03-27, tandis que 1 mois après ciblera le 2022-05-03. 

Intervalles

L'intervalle entre deux numéros est simple, 5 est entre 3 et 7. Cependant, pour les dates, l'utilisation d'intervalles peut-être un peu plus compliqués surtout lorsque vous mélangez des formats de dates et date d'utilisation et date calculée. Pour créer des intervalles, utilisez l'opérateur "entre". Le mode simple permet de configurer un intervalle entre deux dates fixes, mais en mode Avancé, vous aurez l'option de mélanger les valeurs fixes ou champs avec les valeurs dynamiques. 

Utiliser une expression dans les clauses

Dépendant du contexte certaines variables peuvent être disponibles. Un des cas les plus fréquents est l'utilisation de System.now, cependant dans le contexte d'une campagne automatisé vous avez accès à des valeurs comme dtRun ou dtLastRun. Nous recommandons de nous consulter si vous avez des difficultés à utiliser les expressions.